Les salles de spectacle oubliées de Bordeaux

Bordeaux garde encore trace, en ses murs, de salles de spectacle ayant rythmé la vie culturelle bordelaise entre fin XVIIIe et XXe siècles. Témoins des aspirations des architectes, des commanditaires et des spectateurs de leur temps, ces écrins, dédiés aux représentations, nous rappellent que le jeu ne se limitait pas à la scène !

Disparues, les nombreuses salles de spectacle qui ont rythmé la vie culturelle bordelaise entre fin XVIIIe et XXe siècles ?
Pas totalement. Bordeaux garde encore trace, en ses murs, de certains de ces écrins dédiés aux arts de la scène.
La loi de 1791 instaurant que « tout citoyen pourra élever un théâtre public et y faire représenter des pièces de tous genres » puis le décret de 1864 sur la « liberté des théâtres » vont favoriser, à Bordeaux comme partout en France, l’émergence de salles dédiées au spectacle vivant. À la demande des édiles ou de particuliers fortunés vont alors naître des lieux qui témoignent des aspirations du moment des architectes, des commanditaires mais aussi des spectateurs qui les fréquentent. Les évolutions du rapport scène-salle, de l’agencement intérieur… s’inscrivent dans les grands bouleversements qui traversent chaque époque. En s’insérant dans l’espace public, les salles ne se contentent pas d’accompagner le développement urbain, elles s’y mettent en scène et donnent souvent autant l’occasion de voir que d’être vu. Censure, taxes et police des spectacles s’invitent également dans l’activité et l’histoire de ces lieux.
Autant d’éléments qui nous rappellent que le jeu ne se limitait pas à la scène !

Durée de la visite
1H30

TARIFS

Tarif spécial JEP 5€ gratuit -12 ans
RENDEZ-VOUS
À l’angle des allées de Chartres et de la rue Vauban

INFOS +

pass sanitaire non obligatoire